SDEL Transport en Commun s’engage à prendre en compte les différents décrets d’application de la loi du 12 juillet 2010 portant sur l’engagement national en faveur de l’environnement – dite Loi Grenelle II.
 
D’une manière générale, nos équipes s’assurent au quotidien de respecter les exigences en matière d’environnement, sur la base de l’analyse environnementale qui est effectuée en début de projet.
 
Les procédures/outils qui sont utilisés en matière de protection de l’environnement sont :
 
1. L’analyse environnementale préalable :
  • L’identification des impacts liés aux activités des bases vie/travaux
  • L’identification des impacts liés à la réalisation des travaux
2. L’analyse des activités de l’entreprise sur les chantiers :
  • L’utilisation d’eau et d’énergie nécessaires aux base vies
  • L’utilisation des véhicules et engins de chantier
  • L’utilisation d’outillages portatifs(électriques ou thermiques)
  • L’utilisation de produits dits dangereux : essentiellement du carburant pour nos engins
  • La production de déchets
Ainsi pour chaque projet, nous identifions les entrants et les sortants de chaque activité. Les principaux impacts générés par nos activités sont :
  • Les consommations des ressources (eau, énergie)
  • La pollution de l’air / les émissions de poussières
  • La pollution de l’eau / des dols et sous-sols
  • Les émissions sonores
  • Le risque de déversement accidentel
Gestion des déchets
 
• A partir de la pré-analyse des déchets produits par les travaux, des implantations chantier (base vie, zones de stockage…), les prestataires de déchets sont consultés lors de la phase de préparation de chantier.
• L’organisation des zones de déchets, du nombre de bennes, des modalités d’évacuation,… se font en collaboration avec nos prestataires afin de répondre au mieux aux exigences réglementaires des projets.
• Une ou plusieurs zones de déchets spécifiques sont mises en place sur les bases vie ou sur nos zones de stockage. Ces zones, à l’image de nos chantiers, sont rangées et gardées propres pour éviter tout risque d’accident corporel ou de pollution.
• Tout le personnel est sensibilisé afin de garantir le bon tri ou le « non mélange » des déchets dans les contenants, via les livrets d’accueils obligatoires et les causeries environnement, mais aussi à laide de l’affichage mis en place dans les zones déchets et sur les contenants.
• L’encadrement des chantiers est en charge de vérifier la bonne application des consignes de gestion des déchets, avec l’appui du responsable environnement.